Applications
Panier

Porsche 964 : toutes les versions

C’est avec elle qu’a démarré la lente mutation de la Porsche 911 vers l’ère moderne. Classique dans sa ligne, moderne en dessous, elle inaugure les quatre roues motrices mais garde ses trois déclinaisons Coupé, Targa et Cabriolet sans oublier la sulfureuse Turbo ni le rare Speedster. Tour d’horizon de la plus ancienne des modernes.

Porsche 964 Carrera 2 et 4 Coupé/Targa/Cabriolet

Présentée pour le millésime 1989, la 964 malgré sa ligne inspirée de la 911 Carrera 3.2 embarque près de 80 % de composants nouveaux ! Pare-chocs enveloppants, aileron escamotable, ABS, direction assistée, suspension à ressorts hélicoïdaux, flat 6 de 3.6 à double allumage de 250 ch, airbags, boîte Tiptronic optionnelle, climatisation efficace, carénage des soubassements et surtout apparition d’une transmission intégrale sur la 964 Carrera 4 qui porte son poids à 1450 kg. Plus lourde de 300 kg que la 911 Carrera 3.2, la 964 Carrera 4 se décline ensuite en 964 Carrera 2 plus légère d’une centaine de kilos. La 964 est pourtant plus performante que sa devancière avec un 0 à 100 km/h réalisé en 5,7 s et une V max de 260 km/h. La version Targa reste fidèle à son arceau et son toit démontable alors que le cabriolet garde la cinématique de capote inaugurée en 1983 sur la 911 SC.

Porsche 964 carrera 4 targa profil gris

Porsche 964 Turbo 3.3 (1991)

Habile mélange de 964 Carrera 2 pour les innovations techniques et de 930 Turbo dont elle reprend les ailes larges, l’aileron fixe et le moteur quelque peu modifié. Les freins sont majorés et de nouvelles jantes à 5 branches font leur apparition. Le gain de puissance de 20 ch est modeste par rapport à la 930 Turbo, et les 320 ch ont du mal à faire oublier sa devancière en raison d’un poids à vide de 1493 kg. La 964 Turbo 3.3 abat le 0 à 100 km/h en 5 s contre 5.2 s pour la 930 Turbo et sa V max gagne 10 km/h par rapport à cette dernière avec 270 km/h. Le 1000 m est abattu en 24,5 s.  

Porsche 964 turbo 3 3 gris profil

Porsche 964 Carrera 4 Lightweight (1991)

Version dépouillée de la 964 Carrera 4 et dotée de la transmission intégrale des 959 du Paris-Dakar, la 964 Carrera 4 Lightweight ne pèse que 1105 kg. Ses ouvrants sont en aluminium, ses vitrages en plexiglas. On la reconnait à son aileron fixe spécifique, ses rétros rikiki, et sa trappe à huile sur l’aile arrière droite. La puissance est portée à 265 ch. L’intérieur est minimaliste avec deux baquets et un arceau cage. 22 exemplaires furent construits.

Porsche 964 carrera 4 cabriolet gris arriere

Porsche 964 Carrera RS (1992)

20 ans après la disparition de la 911 Carrera RS 2.7, Porsche ressuscite l’appellation Carrera RS avec l’idée d’une voiture de course (la 911 Carrera Cup) homologuée pour la route.  La caisse est rigidifiée par rapport à une 964 Carrera 2, les suspensions raffermies, les freins majorés, le poids est à la baisse et le moteur gagne 10 ch (260 ch). Les jantes de 17 pouces chaussées de pneus plus larges sont en magnésium et de nouveaux rétros apparaissent. Pas de direction assistée, deux baquets fixes et un comportement assez piégeur pour une voiture de route.

Porsche 964 carrera rs bleu arriere

Porsche 964 Turbo S Leichtbau (1992)

Elle est à la 964 Carrera RS ce que la 964 Turbo est à la 964 Carrera 2. Une version radicalisée, allégée, vitaminée. 381 ch pour 1290 kg, 0 à 100 km/h en 4,6 s et 290 km/h en pointe. Elle se reconnait à sa suspension abaissée de 40 mm, ses jantes Speedline de 18 pouces en 3 parties, ses écopes dans le bouclier avant et dans les ailes arrière (inspirées de la 959) et son aileron arrière fixe dépourvu de lame en caoutchouc. Le bouclier arrière est celui de la 964 Carrera RS. Sur les bas de caisse, on peut lire l’inscription « Supercar Champion-IMSA ». Le Graal des 964 produit à seulement 88 exemplaires.

Porsche 964 turbo s leichtbau jaune face

Porsche 964 Carrera RS 3.8 (1993)

Produite à 90 exemplaires pour permettre l’homologation d’une 964 RSR 3.8 en compétition, la 964 Carrera RS 3.8 est une sorte de « super Carrera RS ». Dotée de suspensions raffermies, de freins majorés, d’un moteur de 300 ch, des ailes larges de la Turbo ainsi que d’un aileron surélevé biplan moulé avec le capot moteur. Les phares antibrouillards sont remplacés par des écopes de refroidissement. Les jantes Speedline 18 pouces en 3 parties provienne de la 964 Turbo 3.6. Encore plus dépouillée que la 964 Carrera RS 3.6, elle ne pèse que 1210 kg !

Porsche 964 carrera rs 3 8 jaune face

Porsche 964 Speedster (1993)

Elle reprend la recette de la 911 Carrera 3.2 Speedster de 1989 : pare-brise abaissé, capote simplifiée, habitacle allégé, couvre tonneau qui condamne les places arrière. Mais l’absence des ailes larges de la Turbo la prive du succès espéré. Seulement 930 exemplaires sur les 3000 prévus. Le moteur 3.6 de 250 ch est identique à celui de la 964 Carrera 2, tout comme le châssis, mais le poids n’est que de 1350 kg.

Porsche 964 speedster rouge dessus

Porsche 964 Turbo 3.6 (1993)

Son moteur est désormais dérivé de la 964 Carrera 2 et non de « l’antique » 930 Turbo. 360 ch pour 520 Nm de couple et des performances en hausse par rapport à la 964 Turbo 3.3. 0 à 100 en 4.8 s et plus de 280 km/h en pointe. Les connaisseurs la reconnaissent à ses jantes Speedline de 18 pouces en trois parties, les autres au monogramme chromé « Turbo 3.6 » sur le capot arrière. Le kit moteur X88 qui équipe la confidentielle « Turbo S Slant Nose » (76 exemplaires) au nez penché et phares escamotables de 968 porte la puissance à 385 ch.

Porsche 964 turbo 3 6 arriere rouge

Porsche 964 30 Jahre ou « Jubilé » (1993)

Série limitée à 911 exemplaires pour célébrer les 30 ans de la 911, la « 964 Anniversaire » se reconnait à ses teintes Gris Argent, Améthyste, mais surtout Viola métallisée, spécifique à ce modèle. La carrosserie est celle de la 964 Turbo (sans l’aileron) mais pas le châssis ni le moteur, identique à ceux d’une simple 964 Carrera 4 dont elle reprend la transmission intégrale. Ses équipements font grimper le poids à 1500 kg. Une petite plaque numérotée, visible de l’extérieur trône sur la plage arrière, alors qu’un simple logo « 911 » argenté habille le capot moteur.

Porsche 964 jubile viola arriere

Porsche 964 RS America (1993)

La Carrera RS n’ayant pas pu être commercialisée aux USA, Porsche fabriqua 617 exemplaires de cette 964 sur base de Carrera 2 de 250 ch. Elle s’en distingue par son aileron arrière fixe de 911 Carrera 3.2, ses jantes de 17 pouces et ses suspensions sport. Un logo « RS America » habille le capot arrière. A l’intérieur, les sièges de 964 s’habillent d’un tissu spécifique et les contre-portes sont ceux de la 964 Carrera RS alors que les airbags sont conservés pour les besoins de l’homologation.

Porsche 964 rs america rouge profil

Texte rédigé par Fabien Caron

911 porsche porsche 911 964 Coupé Targa Cabriolet carrera 2 Carrera 4 911 carrera cup

Ajouter un commentaire